Actualités

Partager
Le 15 mars prochain est la 19e édition de la Journée des diététistes/nutritionnistes du Québec
Le 15 mars prochain est la 19e édition de la Journée des diététistes/nutritionnistes du Québec
La Journée des diététistes/nutritionnistes est organisée par l’Ordre professionnel des diététistes du Québec (OPDQ). Cette journée a lieu le troisième mercredi du mois de mars dans le cadre du Mois de la nutritionMD.
 
Cet événement a pour objectif de promouvoir de saines habitudes alimentaires et de faire connaître au public les services professionnels offerts par les diététistes/nutritionnistes. La population québécoise est donc invitée à rencontrer gratuitement une diététiste/nutritionniste.
 
Vous avez des questions sur la nutrition? Nous avons les réponses!
 
Venez rencontrer les diététistes de Diabète Québec ainsi qu'une quizaine d'autres organismes en santé le 15 mars 2017 de 9h à 16h30 à la Place Ville Marie (Montréal).
 
Le même événement a lieu également à la Place de la Cité (Québec).
 
Si vous ne pouvez vous y rendre, recevez gratuitement des conseils nutritionnels par téléphone au 1 866 233-3310.

 

Certaines mutations génétiques impliquées dans la morphologie augmenteraient le risque de diabète de type 2
Certaines mutations génétiques impliquées dans la morphologie augmenteraient le risque de diabète de type 2
Des mutations génétiques favorisant l'accumulation de graisse au niveau de l'abdomen au lieu des hanches et des fesses seraient impliquées dans le développement du diabète de type 2 et les maladies cardiovasculaires, révèle une étude publiée cette semaine dans la revue JAMA.
 
Depuis longtemps, il est connu qu'une corrélation existe entre le niveau d'adiposité abdominale et les maladies cardiométaboliques, mais aucun lien de cause à effet n'avait jusqu'alors été établi.
 
Selon le Dr Sekar Kathiresan, professeur adjoint de médecine à l'Université de Harvard et principal auteur de cette étude, « des prédispositions génétiques à l'adiposité abdominale accroissent bien le risque de diabète adulte et de maladies coronaires, en dehors d'autres facteurs comme le régime alimentaire, le tabagisme ou le manque d'exercice physique ».
 
Ces résultats suggèrent aussi que la distribution de la graisse dans le corps, au-delà de la simple mesure de l'indice de masse corporelle (IMC), peut expliquer en partie les variations du risque de diabète de type 2 et de maladies cardiovasculaires dans divers groupes et sous-groupes de populations.
 
Lisez l'étude complète pour obtenir tous les détails.

 

Journée de formation scientifique en diabète pour les professionnels de la santé - Édition 2017
Journée de formation scientifique en diabète pour les professionnels de la santé - Édition 2017
Diabète Québec organise le 10 février prochain une journée de formation en diabète au Palais des congrès de Montréal.
 
Cette formation s'adresse à tous les professionnels de la santé oeuvrant auprès des personnes diabétiques.
 
Pour tous les détails, rendez-vous sur le site de Diabète Québec.
Des conseils pour profiter pleinement du Temps des Fêtes!
Des conseils pour profiter pleinement du Temps des Fêtes!

Le temps des fêtes est une période de célébrations durant laquelle nos habitudes de vie sont différentes et la gestion de nos saines habitudes de vie aussi.

En effet, certaines personnes ont tendance à:

  • manger de plus grandes portions d’aliments riches en gras et en sucre;
  • boire plus d’alcool;
  • être plus détendues ou au contraire, plus stressées;
  • manger selon un horaire et une fréquence qui varient beaucoup;
  • être moins actives (arrêt des activités sportives, diminution des déplacements, etc.) ou même plus actives (plus de temps pour faire de l’activité physique ou pour jouer dehors avec les enfants, etc.)
Pour ces multiples raisons, il est plus difficile de maintenir ses saines habitudes de vie. Il faut accepter cette réalité et se laisser, temporairement, une plus grande marge de manœuvre. 
 
Voici 6 astuces pour vos repas:
 
  • Respectez le plus possible votre horaire habituel de repas et prenez les mesures nécessaires lors des repas retardés.
  • Évitez de sauter des repas. Ceci éloigne le grignotage inconscient ou le fait de trop manger au repas.
  • Gardez en tête votre plan d’alimentation personnalisé ou, si vous n’en avez pas, le modèle de l’assiette équilibrée.
  • Informez-vous sur le menu servi et suggérez à l’hôte d’apporter un accompagnement ou un hors-d’œuvre fait à base de légumes.
  • Mangez lentement et écoutez vos signaux de faim et de satiété. Ne soyez pas gêné de dire à l’hôte que n’avez plus faim.
  • Prenez une petite portion du dessert concocté pour l’occasion (portion de moins de 30 g de glucides). Si vous avez un plan d’alimentation, vous pouvez substituer une part des glucides de votre repas par le dessert.
  • Prenez le temps de savourer chaque bouchée et profitez pleinement du moment passé autour de la table avec les gens que vous aimez.
 
Restez actif!
Pour plusieurs, les occasions d’être actif se font plus rares durant les vacances des fêtes où la routine est chamboulée. Pour y remédier, planifiez d’avance des activités plaisantes qui vous feront bouger.
 
Pourquoi ne pas profiter d’un rassemblement en famille ou entre amis pour organiser une soirée dansante ou une sortie extérieure active, comme une longue marche, du patinage ou de la glissade avec les enfants? Une bonne façon de profiter pleinement de la belle saison!
 
 
Augmentation de la prévalence du prédiabète chez les Américains ayant un poids santé
Augmentation de la prévalence du prédiabète chez les Américains ayant un poids santé
Près d'un Américains sur cinq ayant un poids santé est atteint de prédiabète, révèle une étude publiée dans l'édition juillet-août 2016 de la revue Annals of Family Medicine. Dans cette étude, les chercheurs ont examiné les données de la U.S. National Health and Nutrition Examination Surveys de 1988 à 1994 et de 1999 à 2012. Le poids santé était défini par un indice de masse corporel (IMC) de 18,5 à 24,9 kg/m².
 
Ainsi, le taux de personnes avec un poids santé qui étaient prédiabétiques est passé de 10,2 à 18,5%. Par ailleurs, le pourcentage de personnes de plus de 45 ans avec prédiabète a augmenté de 22% à 33,1%. Finalement, le pourcentage de personnes qui avaient un tour de taille élevé malgré un IMC normal est grimpé de 5,6% à 7,6%.
 
Plusieurs hypothèses ont été émises par les chercheurs pour expliquer ces résultats, dont l'augmentation générale de la sédentarité, malgré une mauvaise qualité de l'alimentation qui serait demeurée stable à travers les années.
 
Lisez l'étude complète pour obtenir tous les détails.
Journée de formation scientifique en diabète pour les professionnels de la santé
Journée de formation scientifique en diabète pour les professionnels de la santé

Diabète Québec organise le 13 mai prochain une journée de formation en diabète au Centre Mont-Royal à Montréal. Cette formation s'adresse à tous les professionnels de la santé oeuvrant auprès des personnes diabétiques.

Pour tous les détails, rendez-vous sur le site de Diabète Québec.

Le 16 mars prochain est la 18e édition de la Journée des diététistes/nutritionnistes du Québec
Le 16 mars prochain est la 18e édition de la Journée des diététistes/nutritionnistes du Québec

La Journée des diététistes/nutritionnistes est organisée par l’Ordre professionnel des diététistes du Québec (OPDQ). Cette journée a lieu le troisième mercredi du mois de mars dans le cadre du Mois de la nutritionMD. Cet événement a pour objectif de promouvoir de saines habitudes alimentaires et de faire connaître au public les services professionnels offerts par les diététistes/nutritionnistes. La population québécoise est donc invitée à rencontrer gratuitement une diététiste/nutritionniste.

 

Vous avez des questions sur la nutrition? Nous avons les réponses!

 

Ne manquez pas le rendez-vous le 16 mars 2016

à la Place Ville Marie (Montréal) et Place de la Cité (Québec).

 

Si vous ne pouvez vous y rendre, recevez gratuitement des conseils nutritionnels par téléphone

de 9h à 16h30, au 1 866 233-3310.

Une équipe du CRCHUM découvre une enzyme capable de contrer les effets toxiques du sucre dans divers organes du corps.
Une équipe du CRCHUM découvre une enzyme capable de contrer les effets toxiques du sucre dans divers organes du corps.

Cette enzyme, appelée glycérol-3-phosphate-phosphatase (G3PP), joue un rôle clé dans la régulation de l'utilisation du glucose et des lipides. L'équipe de recherche dirigée par Marc Prentki et Murthy Madiraju a démontré que la G3PP peut détoxifier l'excédent de sucre des cellules, une découverte qui pourrait déboucher sur la mise au point d'un traitement pour l'obésité et le diabète de type 2. 

Pour en savoir davantage